Marque de montres ROLEX

ROLEX

Pionnière de la montre-bracelet, Rolex est à l’origine de nombreuses innovations dans le domaine de l’horlogerie. Pour preuve, la marque suisse a déposé au cours de son histoire plus de 400 brevets. Tous les composants essentiels des montres sont fabriqués en interne - de la fonte des alliages d’or à l’assemblage des éléments du mouvement, du boîtier, du cadran et du bracelet, en passant par l’usinage et la finition - afin de garantir que chacun d'eux réponde bien aux critères de qualité de la marque à la célèbre couronne.

Plus d'un siècle d'innovations

C'est en 1905 que l'histoire de Rolex débute. Hans Wilsdorf alors âgé de 24 ans fonde à Londres, une entreprise spécialisée dans la distribution de montres.

Il rêve déjà de montres-bracelets et si celles-ci ne sont pas encore très précises, il veut convaincre les potentiels acheteurs de la fiabilité de ses montres en les équipant de petits mouvements suisses très précis.

Après avoir choisi, en 1908, Rolex pour le nom ses montres, Hans Wilsdorf continue à miser sur la qualité et la précision de ses mouvements. En 1910, c'est ainsi une montre Rolex qui est la première à recevoir le certificat suisse officiel de bon fonctionnement d'une montre-bracelet délivré par le Centre officiel d’évaluation des montres de Bienne. En 1914, c'est encore la montre-bracelet Rolex qui se voit décernée un certificat de précision de Classe « A », distinction jusqu’alors réservée aux chronomètres de la marine.

En 1920, après le déménagement à Genève l'année précédente, la société Rolex SA voit le jour.

En 1926, Rolex crée la première montre étanche à l'eau et la poussière baptisée Oyster, et un an plus tard, celle-ci traverse sans encombre la manche au bras d'une nageuse anglaise.

En 1931, Rolex met au point un système ingénieux qui permet de remonter la montre par les mouvements du poignet; c'est ce système de remontage automatique qui est à l’origine de tous ceux que l’on retrouve aujourd’hui dans les montres automatiques modernes.

Dès 1935, Rolex voit dans le sport, l’aviation, la course automobile ou encore les expéditions autant de laboratoires et d'opportunités de visibilité pour sa montre.

Après la création de la première datejust en 1946, Rolex met ainsi au point, dans les années 50, les montres professionnelles dont la fonction va au délà la simple lecture de l’heur et qui sont destinées notamment la plongée sous-marine, l’aviation, l’alpinisme ou l’exploration scientifique.

L'Explorer et la Submariner voient ainsi le jour en 1953, la GMT-Master, la Day-Date et la Milgauss en 1956. Les innovations s'enchaînent et les décennies suivantes voient naître la Deepsea Special en 1960, le Cosmograph Daytona en 1963, la Sea-Dweller en 1967, l'Explorer II en 1971, la Sea-Dweller 4000 en 1978, la Yacht-Master en 1992, autant de modèles passés aujourd'hui au rang d'icônes horlogères.

Depuis 2000, le rythme a repris de plus belle avec le mouvement 4130, entièrement assemblé en interne, la lunette Cerachrom, le spiral Parachrom bleu, la Yacht-Master II en 2007, la Deepsea en 2008, la Sky-Dweller et la Deepsea Challenge en 2012...