Marque de montres JAEGER-LECOULTRE

JAEGER-LECOULTRE

la Manufacture Jaeger-LeCoultre a été fondée en 1833 par Antoine LeCoultre, dans la Vallée de Joux, terre des grandes complications.

Des centaines de brevets et d'inventions, plus de 1000 calibres conçus, développés et fabriqués en interne, des modèles devenus iconiques, voire mythiques - la Reverso, l'Atmos, la Duoplan, entre autres -  font de Jaeger-LeCoultre l'une des manufactures les plus importantes et les plus innovantes de l'histoire de l'horlogerie.

La Grande Maison de la Vallée de Joux

Initié au travail du métal à la forge familiale, Antoine LeCoultre a un parcours hors norme, jalonné d'inventions qui repoussent les limites invente. Sa première invention, une machine destinée à la construction de pignons, précède, le millionomètre, l'instrument le plus précis au monde pour mesurer le micron, en 1844. En 1847, il invente la première montre sans clefs, celles-ci étant remplacées par un poussoir le remontage et la mise à l'heure.

En 1858, l'arrivée de son fils Elie alors agé de 16 ans marque le début d'une nouvelle ére : industriel hors paire, promoteur de nouveaux procédés de fabrication, créateur de nombreux calibres à complications, c’est lui qui transforme en quelques années l'atelier familial en la première Manufacture de la Vallée de Joux. Celle-ci compte en 1880 plus de 500 employés, réunissant tous les savoir-faire horloger sous un même toit.

En 1903, Edmond Jaeger, grand horloger français et spécialiste de la micromécanique fine, met les suisses au défi de parvenir à fabriquer des calibres ultraplats qu'il a inventés. Jacques-David LeCoultre, petit-fils d'Antoine, reléve le défi avec passion.

De la collaboration et de l’amitié entre les deux hommes, naissent des pièces d’horlogerie d'exception, puis, en 1931 à l’occasion du lancement de la Reverso, la société Spécialités Horlogères, rebaptisée Jaeger-LeCoultre en 1937.

Depuis lors, les montres de la Manufacture porte la signature Jaeger-LeCoultre (exceptés celles produites pour l'Amérique du Nord où elle continue à porter la signature LeCoultre, jusqu'en 1970.

Depuis 2000, Jaeger-LeCoultre est une filiale du groupe de luxe suisse Richemont.