100% Suisse depuis 1884

L'aventure Breitling démarre en 1884, dans le Jura suisse, lorsque Léon Breitling fonde son atelier consacré aux chronographes et aux compteurs destinés aux sports, aux sciences et à l'industrie. Rapidement, les compétitions sportives et automobiles, mais aussi l'aviation sont autant de domaines en plein essor que Breitling accompagne.

En 1915, Breitling invente le premier poussoir de chronographe indépendant, qu'elle perfectionne dès 1923, en séparant les fonctions de «marche/arrêt » de celle de «remise à zéro». Ce système breveté permet dés lors d'additionner des temps successifs sans remise à zéro.

En 1934, Breitling crée le second poussoir indépendant pour la remise à zéro, rapidement adoptée par la concurrence.

Durant les années 30, Breitling introduit dans sa gamme les chronographes de bord destinés aux cockpits d'avions qui équiperont notamment les fameux chasseurs à hélices de la Royal Air Force durant la Seconde Guerre mondiale.

En 1952, Breitling lance la Navitimer, chronographe doté d'une règle à calcul circulaire pour les opérations liées à la navigation aérienne. La relation étroite de Breitling avec l'aéronautique perdure encore aujourd'hui puisque la marque est encore associée à l'élite mondiale des pilotes et notamment la célèbre patrouille acrobatique Breitling Jet Team.

En 1969, Breitling innove à nouveau en présentant le premier mouvement de chronographe à remontage automatique et en 1984, après les années noires de l'horlogerie mécanique, Breitling contribue à la renaissance du chronographe mécanique en lançant un modèle qui sera l'un des fleurons de sa gammes : le Chronomat.

Ainsi formée à la difficile école de l'aéronautique, où la fiabilité des informations est vitale, Breitling fait de la qualité de ses instruments une obsession et soumet donc tous ses mouvements (mécaniques et à quartz) aux tests très exigeants du COSC - Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres - la plus haute référence en matière de précision et de fiabilité.

Toutes les montres sont conçues et fabriquées dans une unité ultramoderne, baptisée Breitling Chronométrie, à La Chaux–de–Fonds, en Suisse. Qu'il s'agisse des boîtiers, des cadrans ou des bracelets, chaque élément est conçu, fabriqué et contrôlé pour répondre à un usage intensif, dans les conditions les plus extrêmes.